préjudice


préjudice

préjudice [ preʒydis ] n. m.
• 1265; lat. præjudicium « jugement anticipé », de præjudicare « préjuger »
1Perte d'un bien, d'un avantage par le fait d'autrui; acte ou événement nuisible aux intérêts de qqn et le plus souvent contraire au droit, à la justice. Causer un préjudice à qqn. Porter préjudice à qqn, lui causer du tort. Subir un préjudice. dommage. Préjudice matériel, moral, esthétique, d'agrément, de jouissance.
(fin XIVe) AU PRÉJUDICE de qqn. dam, désavantage, détriment. « Une injustice vient d'être commise à son profit, à mon préjudice » (Duhamel).
2Ce qui est nuisible pour, ce qui va contre (qqch.). Causer un grave préjudice à une cause, à la justice. Au préjudice de l'honneur, de la vérité. contre, malgré. Littér. Sans préjudice de : sans porter atteinte. Sans préjudice des questions qui pourront être soulevées plus tard : sans parler de, sans tenir compte de. sauf.
⊗ CONTR. Avantage, bénéfice, 2. bien; 1. aide, assistance, bienfait.

préjudice nom masculin (latin praejudicium) Atteinte portée aux droits, aux intérêts, au bien-être de quelqu'un, du fait d'un tiers : Subir un préjudice.préjudice (difficultés) nom masculin (latin praejudicium) Orthographe Préjudice est au singulier dans l'expression sans préjudice de (= sans porter atteinte à, sans que renonciation soit faite de). Construction On dit causer un préjudice à quelqu'un, avec l'article, mais porter préjudice à quelqu'un, sans article. ● préjudice (expressions) nom masculin (latin praejudicium) Au préjudice de quelqu'un, contre ses intérêts, à son détriment. Porter préjudice à quelqu'un, lui faire du tort. Préjudice moral, souffrance résultant soit d'une atteinte corporelle, soit de l'atteinte portée à un droit extrapatrimonial (droit au nom, à l'honneur, à l'intimité de la vie privée, droit moral de l'auteur, etc.). Sans préjudice de quelque chose, sans compter : 100 euros d'amende, sans préjudice des dommages et intérêts.préjudice (synonymes) nom masculin (latin praejudicium) Atteinte portée aux droits, aux intérêts, au bien-être de quelqu'un...
Synonymes :
- mal
Contraires :

préjudice
n. m. Tort, dommage. Causer un préjudice, porter préjudice à qqn, lui faire subir un dommage.
|| Au préjudice de qqn, contre son intérêt, à son détriment.
|| Sans préjudice de: sans renoncer à.

⇒PRÉJUDICE, subst. masc.
A. —1. DR. CIVIL. Acte ou événement le plus souvent contraire au droit ou à la justice, nuisible aux intérêts de quelqu'un. Synon. dommage, tort. Causer, subir un préjudice:
♦ Dans tous les territoires évacués par l'ennemi toute évacuation des habitants sera interdite; il ne sera apporté aucun dommage ou préjudice à la personne ou à la propriété des habitants.
FOCH, Mém., t.2, 1929, p.307.
Préjudice matériel. Dommage causé aux biens, aux intérêts matériels de quelqu'un. Il vous manque même, c'est effrayant, cet instinct de justice épicière qui, à défaut de noblesse, vous eût averti du préjudice matériel que ce reportage indécent pouvait me causer (BLOY, Journal, 1892, p.54).
Préjudice moral. Atteinte portée à l'intégrité d'une personne humaine dans sa réputation, dans son honneur, dans le respect de sa vie privée. La mode est aux confessions, aux révélations indiscrètes, sans souci du préjudice matériel ou moral que ces indiscrétions peuvent causer aux survivants (GIDE, Robert, 1930, p.1314).
Préjudice corporel. Atteinte portée à l'intégrité physique d'une personne. On distingue le préjudice matériel, le préjudice corporel, et le préjudice moral (BARR. 1974).
Préjudice esthétique. ,,Préjudice tenant à la persistance d'une disgrâce physique chez la victime d'un accident`` (Jur. 1981).
Au préjudice de qqn. À son désavantage, contre ses intérêts. Durant lequel temps aucune hypothèque ne peut avoir lieu sur le bien chargé de soulte ou adjugé par licitation, au préjudice du créancier de la soulte ou du prix (Code civil, 1804, art. 2109, p.381). Cerbelot est moins instruit, moins intelligent que moi. Une injustice vient d'être commise à son profit, à mon préjudice (DUHAMEL, Journal Salav., 1927, p.72).
♦[P. méton.] Au préjudice de son honneur, de sa réputation, de la vérité (Ac.). Le téléphone qui, tout bien pesé, avait été placé dans l'atelier, résonnait souvent, toujours au préjudice du sommeil de l'enfant (CAMUS, Exil et Roy., 1957, p.1634).
Loc. verb. Porter préjudice à qqn. Causer du tort à quelqu'un. Il résultait de son aveu que monseigneur d'Orléans lui avait défendu d'user d'art magique, ni de rien faire qui pût porter préjudice au roi (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t.3, 1821-24, p.77). Je puis écrire ici ce qui me plaît, sans risquer de porter préjudice à personne (BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p.1072).
2. PSYCHIATRIE. Délire, sentiment de préjudice. ,,Conviction d'être victime d'une machination, frustré dans un bien, un sentiment, une promotion`` (PEL. Psych. 1976).
B. —Ce qui va contre quelque chose. L'ouvrage a pris de là un certain caractère religieux que je ne lui pourrais ôter sans préjudice (CHATEAUBR., Mém., t.1, 1848, p.6).
Au préjudice de. Au détriment de. Tull exalte les labours au préjudice des engrais (FLAUB., Bouvard, t.1, 1880, p.33).
DR. CIVIL. Sans préjudice de
♦Sans faire tort à, sans renoncer à, sous réserve de. Sans préjudice de mes droits. Tout copropriétaire peut faire bâtir contre un mur mitoyen, et y faire placer des poutres ou solives dans toute l'épaisseur du mur (...), sans préjudice du droit qu'a le voisin de faire réduire à l'ébauchoir la poutre jusqu'à la moitié du mur (Code civil, 1804, art. 657, p.120).
P. ext. Sans préjuger de, sans tenir compte de. Une forte aviation d'observation, de chasse et d'assaut serait organiquement attachée à ce grand corps: un groupe pour chaque division, un régiment pour le tout, sans préjudice des actions d'ensemble que mènerait l'armée mécanique de l'air en conjugaison avec celles de l'armée mécanique au sol (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p.8).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. 1283 estre en préjudice de [aucun] (PHILIPPE DE BEAUMANOIR, Coutumes de Beauvaisis, éd. A. Salmon, § 1392); fin XIIIe s; fere prejudice a [aucun] (D'une seule fame qui servoit C chevaliers, 38 ds A. DE MONTAIGLON et G. RAYNAUD, Rec. gén. des fabliaux, t.1, p.295); fin XIIIe sans autrui prejudice (JEAN DE MEUN, Testament, 802 ds Roman de la Rose, éd. Méon, t.4, p.41); 1342 porter prejudice a [aucun] (JEAN BRUYANT, Pauvreté et Richesse, 13a ds T.-L.). Empr. au lat. praejudicium «jugement préalable» (d'où le fr. prejudice, de même sens, av. 1564, CALVIN ds HUG.), et «action de préjuger, de présumer» d'où le m. fr. de même sens, ca 1350, GILLES LI MUISIS, Li Estas des curés... ds Poés., éd. Kervyn de Lettenhove, t.1, p.372), et «préjudice». Cf. le mot pop. a. fr. prejuise «préjudice» (XIIIes. ds GDF.). Fréq. abs. littér.:262. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 602, b) 261; XXes.: a) 303, b) 276.

préjudice [pʀeʒydis] n. m.
ÉTYM. V. 1212; lat. præjudicium, « jugement anticipé, précipité; opinion préconçue », de præjudicare « préjuger », de præ, et judicare.
1 Perte d'un bien, d'un avantage par le fait d'autrui ( Dommage, lésion, 3. mal). Acte ou événement nuisible aux intérêts de qqn, et le plus souvent contraire au droit, à la justice ( Atteinte, tort; → Justice, cit. 2). || Causer un préjudice à qqn (→ Faute, cit. 26). || Porter un notable préjudice à… (→ Formalité, cit. 1). || Porter préjudice : causer du tort. Atteindre, blesser, léser… || Réparer un préjudice par une indemnité. || Subir un préjudice. || Assurances contre les préjudices. || Le préjudice personnel (matériel ou moral) peut servir de base à l'action civile. || Préjudice esthétique, d'agrément, de jouissance.
(1271). Au préjudice de (qqn). Dam, désavantage, détriment. || Préférence pour qqn au préjudice d'un autre. Acception. || Les différents privilèges « dont quelques-uns jouissent au préjudice des autres » (→ Inégalité, cit. 3). || Voir tourner une situation à son préjudice, à son désavantage.Dr. || Actes délictueux commis au préjudice de qqn (→ Détourner, cit. 22). Baraterie, chantage, collusion, détournement, dissipation, vol…
1 Quoi, parce que ce petit ouvrier déguisé en abbé était précepteur de ses marmots, il avait l'audace de le nommer garde d'honneur au préjudice de messieurs tels et tels riches fabricants !
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, XVIII.
2 (…) Cerbelot est moins instruit, moins intelligent que moi. Une injustice vient d'être commise à son profit, à mon préjudice.
G. Duhamel, Salavin, Journal, 15 avr.
2 Ce qui est nuisible pour, ce qui va contre (qqch.). || Causer un grave préjudice à une cause, à la justice.
(1677). Littér. Au préjudice de (qqch.) : contrairement à, au mépris de. — ☑ (1538). Sans préjudice de (qqch.) : sans porter atteinte à, sans renoncer à. || Sans préjudice de ses droits, de ses intérêts. Réserve (réserve faite de…).Par ext., fam. Sans parler de…, en ne tenant pas compte de… Sauf. || Sans préjudice des questions qui pourront être soulevées plus tard.
3 (Nos médecins) mettent leurs divinations au poids, à l'encontre des maux présents, et, pour ne guérir le cerveau au préjudice de l'estomac, offensent l'estomac et empirent le cerveau par ces drogues (…)
Montaigne, Essais, II, XXXVII.
4 Que je m'en sens pour moi tous les membres roués;
Sans préjudice encor d'un accident bien pire (…)
Molière, Sganarelle, 7.
3 (Av. 1952). Psychopath. || Idées de préjudice : idées délirantes exprimant le sentiment ou la conviction du sujet d'avoir subi un préjudice. || Idées de préjudice des mythomanes, des paranoïaques. aussi Persécution. || Délire de préjudice : délire essentiellement constitué d'idées de préjudice. || Délire de préjudice présénile.
CONTR. Avantage, bénéfice, 2. bien. — Aide, assistance, bienfait.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prejudice — prejudice …   Dictionary of sociology

  • prejudice — prej·u·dice 1 / pre jə dəs/ n [Old French, from Latin praejudicium previous judgment, damage, from prae before + judicium judgment] 1: injury or detriment to one s legal rights or claims (as from the action of another): as a: substantial… …   Law dictionary

  • prejudice — Prejudice, in normal usage, means preconceived opinion or bias, against or in favour of, a person or thing. While it is important to remember that biases can be positive as well as negative, nevertheless the term most commonly refers to a… …   Dictionary of sociology

  • préjudice — Préjudice. s. m. Tort, dommage. Notable préjudice. préjudice fort considerable. porter préjudice à quelqu un, luy causer, luy faire un grand préjudice. souffrir un grand préjudice. cela me seroit d un grand préjudice. On dit, Au préjudice de sa… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Prejudice — Préjudice Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Droit 2 Cinéma 3 Musique …   Wikipédia en Français

  • prejudice — Prejudice, m. penac. Est avantjugé, un jugement donné qui fait consequence à ce qui reste à juger, Praeiudicium. Voilà pourquoy on en use pour dommage, comme, Cela tourne à mon grand prejudice, Id magno mihi est detrimento. Et, Sans prejudice de… …   Thresor de la langue françoyse

  • Prejudice — Prej u*dice, v. t. [imp. & p. p. {Prejudiced}; p. pr. & vb. n. {Prejudicing}.] [Cf. F. pr[ e]judicier. See {Prejudice}, n.] 1. To cause to have prejudice; to prepossess with opinions formed without due knowledge or examination; to bias the mind… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • prejudice — [prej′ə dis] n. [ME < MFr < L praejudicium < prae , before (see PRE ) + judicium, judgment < judex (gen. judicis), JUDGE] 1. a judgment or opinion formed before the facts are known; preconceived idea, favorable or, more usually,… …   English World dictionary

  • prejudice — in the meaning ‘bias’ or ‘partiality’, is followed by against or in favour of, but not (on the analogy of hostility, objection, etc.) to: a prejudice against eating late, not ☒ a prejudice to eating late. In its meaning ‘irrational dislike’, it… …   Modern English usage

  • prejudice — ► NOUN 1) preconceived opinion that is not based on reason or experience. 2) unjust behaviour formed on such a basis. 3) chiefly Law harm that may result from some action or judgement. ► VERB 1) give rise to prejudice in (someone); make biased.… …   English terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.